La Napoule Art Foundation est fondée autour de l’incroyable histoire de Henry et Marie Clews, de l’héritage du Château de La Napoule et de l’amour inconditionnel pour l’art de ce couple.

Des Romains à Henry et Marie Clews

Glik

Découvert par les romains il y a plus de 2000 ans, c’est à l’époque médiévale que la famille de Villeneuve érige sur le site une forteresse qui fut détruite et reconstruite plusieurs fois au fil de l’histoire. Il faudra attendre 1918 pour qu’un couple d’artistes et mécènes américains acquièrent les ruines de la forteresse et décident de la rebâtir.

Installés à Paris où le couple d’artistes s’épanouissait, Henry Clews se consacrait à sa sculpture alors que Marie donnait libre cours à sa passion pour la musique. Mais Paris devint rapidement difficile à vivre avec l’avènement de la première guerre mondiale et la maladie qui affectait leur bébé, Mancha Madison.

La santé déclinante de leur fils ajoutée aux raids aériens incita le couple à déménager près de la Méditerranée où le couple découvrit les le château partiellement en ruines.

Le couple vécut un rêve éveillé à La Napoule en travaillant ensemble à restaurer les bâtiments. Marie Clews, architecte et paysagiste, diriga le chantier de restauration qui durera près de 20 ans et Henry Clews, sculpteur, décida de se faire appeler Mancha, comme une sorte de Don Quichotte moderne, et peupla leur univers de personnages loufoques et animaux fantastiques qui confèrent au lieu son atmosphère si particulière.
Le couple était éadepte des costumes historiques, en affublant également leurs domestiques et ils accueillirent de nombreux animaux sauvages dans leurs jardins. Fréquentant la haute société de la Côte d’Azur, ils organisaient au Château de somptueuses fêtes pour l’aristocratie européenne ou les américains expatriés de la région.

Malgré tout, les Clews prenaient également part à la vie de la petite communauté napouloise. Ils invitaient les villageois à des spectacles et des cérémonies et réouvrirent également la chapelle attenante au Château pour des offices religieux. À l’occasion, ils accueillaient également des messes exceptionnelles dans la la cour du Château.

Les Clews vécurent heureux à La Napoule, jusqu’au décès d’Henry en 1937.
Fondées en 1951 par Marie Clews, La Napoule Art Foundation, fondation américaine, et son pendant français l’Association d’Art de La Napoule Mémorial Henry Clews ont fait du château un lieu d’échanges culturels international comprenant l’organisation d’expositions, de concerts et de spectacles auxquels s’ajoute un programme de résidence d’artistes (plasticiens, compositeurs, écrivains).